ÉCRANS DES MONDES propose

Festival européen de documentaires iraniens

ÉDITION 2023

Il existe un énorme déficit d’informations réelles, fiables et significatives sur l’Iran contemporain. C’est évidemment très troublant dans des moments où la jeunesse féminine iranienne se révolte! Par ailleurs, des sujets tel que la question nucléaire, la peine de mort, les sanctions économiques ou les enjeux politiques toujours compliqués dans la région, quand ils sont abordés dans les médias occidentaux, ne dépassent pas souvent les gros titres. Les sujets traités, dans la presse ou à la télévision, vont rarement plus loin qu’un simple reportage. En outre, les communications officielles émanant de sources du gouvernement iranien n’étanchent pas nécessairement notre soif de faits et de chiffres fiables.

Mais, au-delà des réalités politiques complexes du pays, ce sont les conditions de vie réelles des citoyens iraniens qui restent souvent entourées d’une épaisse brume. Le public européen a du mal à accéder à une connaissance et à une compréhension profonde des défis, des rêves, des joies et des difficultés des habitants du monde parlant farci, qu’ils résident en métropole ou fassent partie de la diaspora. Alors que, nous en sommes persuadés, les regards du peuple iranien sur notre monde actuel apportent une couleur particulière, une tonalité singulière, une richesse indispensable. Nous aimerions mieux les connaître pour les mettre en évidence et les adjoindre aux voix proposant un monde meilleur. 

Loin de toute institution officielle, l’intention première est d’installer un dialogue nécessaire et vital, d’abord entre les cinéastes iraniens et européens, mais aussi et surtout entre les citoyens iraniens et les spectateurs français et européens. Un dialogue essentiel pour celles et ceux qui souhaitent transformer le réel du pays sans bain de sang. 

quand

3, 4 et 5 février 2023

Cinéma l’Entrepôt 

7 rue Francis de Préssencé, 75014 Paris

www.lentrepot.fr

PROgRAMMATion

Réservez vos places

MARRAINE DU FESTIVAL

AZADEH KIAN

Azadeh Kian est professeure classe exceptionnelle de sociologie, directrice du CEDREF.

De 1987 à 1990, elle est professeure associée de sociologie politique à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). En 1995, elle rejoint l’Université Sorbonne-Nouvelle et plus tard l’Université Paris-VIII à Saint-Denis.

Elle est spécialiste de l’Iran et du Moyen-Orient, et chercheuse au Laboratoire de changement social et politique (LCSP) et des Cahiers du CEDREF. Elle est également responsable de la spécialité Master Genre et changement social et politique et a dirigé le département de Sciences sociales entre 2017 et 2021 à l’université Paris Cité.

Elle est arrivée en France en décembre 1980 et a obtenu le diplôme de l’EHESS, puis elle est partie aux Etats-Unis et a obtenu son Master et PhD à l’université de Californie, Los Angeles (UCLA) avant de rentrer en France. Elle a effectué de nombreuses enquêtes de terrain en Iran tant en milieu urbain que rural. Elle était membre du Conseil scientifique des Instituts Français de recherche du pôle Turquie, Russie, Iran, Asie centrale (2000-2016), co-directrice de la Fédération nationale de recherche sur le genre (Fédération RING) (2009-2016), directrice adjointe du GIS CNRS Moyen-Orient et mondes musulmans (2012-2017), et membre fondatrice et membre du bureau du Réseau Universitaire et Scientifique Euro-méditerranéen sur le genre et les femmes RUSEMEG (depuis 2012).

LES 9 FILMS Sélectionnés

PROGRAMMATION

Le JURY

Françoise Objois

Journaliste culture presse écrite et radio, Françoise Objois aime à explorer la diversité du monde. Elle a développé la conception de projets culturels aussi bien en France qu’à l’international (Chine, Moyen-Orient) avec une forte inclination pour la mise en scène de la parole lors de débats publics.

Elle anime très régulièrement des rencontres d’auteurs en librairies et dans des salons du livre. Françoise Objois est par ailleurs chargée de cours à l’Université Catholique de Lille en Master Écritures, Lettres et Éditions Numériques. C’est son intérêt pour la Chine qui lui a fait croiser le chemin de Michel Noll. 

Mohammed Tayyeb

Mohammad Tayyeb, directeur du cinéma iranien Art et expérience, directeur des affaires et du marketing au DEFC, et fondateur de Filmar Srl en Italie, est conseiller professionnel dans l’industrie du film et des médias, producteur et réalisateur de films documentaires et programmateur de festivals internationaux.

Il est formé et expérimenté dans le cinéma et le cinéma avec 16 ans d’expérience professionnelle et détient un baccalauréat en génie logiciel.

Isabelle Vayron

Après une hypokhâgne-khâgne puis des études de journalisme, Isabelle Vayron devient photoreporter à 22 ans, entre autres pour l’agence Sygma. Elle traverse l’Iran à vélo en l’an 2000, lors d’un tour du monde des musiques traditionnelles. Elle y rencontre des joueurs de ney, de setar et de tanbur, s’immerge dans l’âme soufie, les chants zoroastriens et le morshed des gymnastes. Trois ans plus tard, c’est à moto qu’elle retourne en Iran, alors qu’elle est photographe de l’expédition Paris-Kaboul. L’occasion de retrouver des amis de Tabriz à Ispahan, avant de filer en Afghanistan. Elle a ensuite travaillé comme co-réalisatrice sur les projets 6 milliards d’Autres et HUMAN, de Yann Arthus Bertrand.

Depuis 2011, elle réalise des documentaires de société pour des chaînes françaises et internationales.

Didier Pardonnet

La 1ère séquence de sa vie professionnelle s’est déroulée dans le monde universitaire où il a pris en charge la production de films scientifiques , pédagogiques et culturels en relation avec différentes chaines tv ( ARTE , la 5 , FR3 ). Il y a également enseigné l’écriture documentaire, le scénario, la narratologie et la production. Changement de séquence et engagement dans la vie publique et l’action où, pendant 12 ans il a été directeur de cabinet du Maire d’une ville de plus de 120 000 habitants : éducation artistique, événements culturels forts, soutien aux acteurs culturels, émergence d’un tiers lieu … le souci de la culture partagée au nom de valeur de solidarité et de fraternité.

Setareh Pirkhedi

Après des étudesde cinéma en spécialité scénario à l’Université d’art de Téhéran, elle a écrit son premier scénario de long métrage, Réconciliation, qui a reçu un prix au festival d’écriture de scénarios Fajr en Iran. Elle a continué ses études en master de littérature dramatique dans la même faculté de cinéma et en même temps a intégré le monde professionnel en écrivant plusieurs téléfilms et films qui ont été diffusés dans son pays. Installée en France en 2017, elle a fait un deuxième master en cinéma à la Sorbonne Nouvelle, Paris 3. En est né un mémoire intitulé En Rêvant Au-delà des Murs, Trilogie documentaire de la Prison de Mehrdad Oskouei prochainement édité chez Ettefagh. Elle poursuit par la suite sa carrière en tant que collaboratrice de scénarios ou consultante en scénario pour diverses sociétés de production françaises.

récompenses

Prix Regards d'Iran d'Or

???

Prix Regards d'Iran d'Argent

???

LES CINéASTES DE NOS FILMS

SAKHA (2)

Mohsen Sakha

"Car Wash"

Fadaian

Farshad Fadaian

"Forteresse éternelle"

Rohollah Akbari

Rouhollah Akbari

"Nomad Girl"

Destiny photo Yaser Taleb

Yaser Talebi

"Destinée"

Mohsen-Ostad-Ali (1)

Mohsen Ostad

"Féminité"

Isatis photo Alireza Dehghan (1)

Alireza Dehghan

"Isatis"

Mitra Mehtarian

Mitra Mehtarian

"Cinema Rex"

unnamed (2)

Farzad Jafari

"Liberté"

Mahir photo Masoud Dehnavi

Masoud Dehnavi

"Mahir"

Formulaire de soumission

Le formulaire de candidature doit être renvoyé avec un DVD ou un lien vers un film avant le 30 juin 2022 à l’adresse ci-dessous ou par e-mail :
info@ecransdesmondes.org
Ecrans des Mondes – 8 Rue des Lilas – Thiercelieux 77320 MONTOLIVET, France – Tel : +331 6403 7098